Sixième série : Le mélange et l’entrelacement des couleurs est naturel et s’observe souvent. En revanche, la délimitation nette entre différents fluides ne se mélangeant pas relève de l’exception et donne naissance à une esthétique rare et étrange. C’est cette idée de fracture que développe cette série.

p

Comme deux fleuves amazoniens qui se rejoignent sans que la teinte de leurs eaux ne se mêlent, ces toiles offrent un aperçu de la confrontation, souvent abrupte et violente, entre différents médiums. La fracture n’est plus l’objet mais le sujet d’une composition réduite qui en révèle la nature et le tracé imprévisible et absurde.

 

Photos : Silvère Jarrosson